You Said Strange ?

You Said Strange est un groupe qui nous vient de Giverny, en Normandie ; mais si ça ne tenait qu’à eux ils viendraient des Etats-Unis, quelque part entre le Texas et la Californie. Ils cultivent depuis plusieurs années leur propre définition du psychédélisme à la sauce normande et tracent leur chemin sur une route qui affiche déjà pas mal de kilomètres au compteur.

Quand ils ne s’occupent pas de l’organisation du festival Rock In The Barn, qui accueille chaque année un bel éventail de la scène alternative internationale, les quatre membres du groupe travaillent leur répertoire musical qui a commencé à se développer sur les bancs de l’école. Par la suite, les répétitions, les concerts, les festivals, les tournées, la vente de morceaux sur Bandcamp et le pressage de disques : ils n’y ont pas échappé. De la Pologne au Lisbon Psych Fest en passant par les clubs du nord de Londres et la Cigale à Paris, les rencontres qu’ils ont faites en chemin avec d’autres passionnés de musique dans la même veine que la leur semblent avoir été déterminantes dans l’histoire du groupe.

Avec un premier EP enregistré chez les Black Market Karma à Londres, ils se sont rapidement retrouvés à accompagner The Dandy Warhols sur leur tournée française en 2015 . L’amitié développée avec eux sur cette tournée-là les a d’ailleurs fait s’envoler chez eux aux Etats-Unis, à Portland, pour pouvoir enregistrer le premier album du groupe grâce à une campagne de financement participatif en 2017. C’est Peter G Holmstrom, le guitariste, qui s’est occupé de la production et des sessions en studio ; chose qu’il n’avait jamais fait en dehors des Dandy’s. Une grande première pour tout le monde donc, qui donne naissance à Salvation Prayer.

Ce premier long format est un condensé de riffs entêtants, de mélodies lancinantes et de rythmiques lumineuses à mi-chemin entre le shoegaze des années 90 et le psychédélisme des sixties. L’univers de l’album tourne autour de la thématique de la croyance qui touche même les plus cartésiens d’entre nous; qu’elle soit légère, spirituelle, superstitieuse, religieuse ou morale. Cette interprétation du réel si propre à l’homme qui cherche à travers elle à se libérer, rêver ou fuir, est au cœur de l’univers du groupe. Parfois acte inconscient de lâcheté, acte poétique ou capable de structurer une vie entière, les croyances fascinent et façonnent. Le premier titre « Salvation Rain » annonce la couleur, avec une pluie de rédemption psychédélique qui s’abat directement dans nos oreilles. On retrouve également sur le disque des morceaux de leurs débuts qui ont pris le temps d’êtres affinés, comme « Get Out » et « Brain », des moments de douceur acoustique avec cette intro d’« Extend » ou sur « Just Wait » ainsi qu’un titre digne des Black Angels avec « Power House ». Une incantation de 15 minutes sert de morceau de clôture à travers « The Way To The Holy War ». Une prière intérieure reflétant tout l’univers de l’album . Une guerre sainte subjective que chaque individu est amené à mener en sois.

You Said Strange part donc en croisade psychique avec des concerts qui serviront d’offices réverbérés entêtants; pour apporter un peu de rédemption à ceux qui croiseront leur route. Ceux qui l’ont déjà croisé ne le regrettent pas.

Salvation Prayer sortira le 8 juin prochain sur le label anglais Fuzz Club (Night Beats, A Place To Bury Strangers, Holy Wave…)

Nicolas Jarzynski

Start typing and press Enter to search